Sport : Lappé Bangoura vers l’effondrement du football guinéen?

Décrié par bon nombre d’admirateurs du cuir rond du pays, le nom de l’actuel Sélectionneur guinéen Lappé Bangoura est sur toutes les lèvres. Pour remarque, bien avant le départ de l’équipe locale de football pour le CHAN 2018 qui se tient actuellement au Maroc, le doute planait sur son choix technique mais aussi sur les éléments qu’il  sélectionnait.

Parti favori dans sa poule devant le pays organisateur le Maroc, le Syli local de Lappé Bangoura a été humilié par une formation soudainaise qui, presqu’a été moins visible lors de cette rencontre du dimanche 14 janvier.

Avec une défense flexible, le Syli local semble aussi imiter son aîné qui malgré ses innombrables participations aux compétitions africaines n’a apporté que mépris et humiliation pour le peuple guinéen.

Conduit par son capitaine Ibrahima Sory Sankhon, qui se croyait être le seul meneur du jeu et privait ses coéquipiers des passes. Le sociétaire du Horoya FC a tout de meme réussi à s’offrir une occasion en procédant à l’égalisation.

Alors que tout le monde croyait à un match nul ou de surcroît à une victoire des poulains de Lappé Bangoura, la défense du Syli local est de nouveau déstabiliser suite à une montée extraordinaire des attaquants soudainais qui s’érigent en maître avant de tromper le gardien de but, Kanté qui ne pouvait que contempler cette balle dans ses filets.

Mohamed Thiam  »Garantie » majestueusement servi par son coéquipier manque le cadre devant le gardien de but soudainais vers les dernières minutes de cette rencontre.

Ainsi, la chance du Syli local pour s’offrir son ticket de qualification à l’issue de cette compétition est vraisemblablement minime surtout face à son second adversaire le Maroc.

Alors, la question est de savoir quel est l’avenir de Lappé Bangoura après ses sempiternels échecs lors des précédentes rencontres. Faut-il fermer les yeux et le laisser continuer vers l’effondrement du football guinéen ?

A vous d’analyser.

Aboubacar Arafan Camara LaPresseGuinee

SHARE