Justice : Issa Camara et 20 autres militaires» devant le TPI de Labé


La salle des audiences du Tribunal de Première Instance (TPI) de Labé abrite depuis lundi, 15 janvier 2018, le procès tant attendu, «Ministère Public contre 03 civils et 21 militaires», dont le lieutenant-colonel Issa Camara, ancien commandant du Bataillon d’Infanterie de Mali.

Ces 24 prévenus militaires et civils sont renvoyés devant le Tribunal Militaire à Formation Spéciale (TMFS) de Labé pour des chefs d’inculpation prévus et punis par des dispositions précises du Code de Justice Militaire et du Code pénal guinéen.

«Ils sont tous poursuivis des chefs de pillage, d’incitation à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline, de révolte, de refus d’obéissance, de violences voies de faits, outrage envers les supérieurs, destruction d’objets mobiliers, de vols, de menaces, de coups et blessures volontaires, d’injures, de destruction et dégradation d’édifices privés, d’incendies volontaires, de recèles et de dommages aux animaux», a précisé le procureur du TMFS de Labé, commandant Sékou Damaro Camara.

Lors de cette première audience du TMFS, le président du TPI de Labé, Koly Kémo Camara a tenu a rassurer les différentes parties à ce procès spécial, que le droit sera dit dans toute sa rigueur.

«Le TMFS de Labé que j’ai le privilège de présider, composé de magistrats, accesseurs civils et militaires, vous donne l’assurance qu’il ne sera guidé que par l’autorité de la loi», a-t-il indiqué en substance.

Il est à noter, que quatre (04) autres hommes en uniforme sont également renvoyés devant cette première audience du TMFS. Dans ce second dossier, les prévenus militaires sont poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entraînés la mort sans intention de la donner et meurtre.

La Rédaction de LaPresseGuinée avec l’AGP

SHARE