Guinée-Elections locales : Ministres en campagne, marraines ou parrains, c’est une ingérence à peine voilée

Depuis la célébration en différée de la date anniversaire de l’indépendance de la Guinée le 13 janvier dernier à Kankan et l’approche de la date des élections communales, tout porte à croire que les ministres de la république sont en campagne.

Une ingérence à peine voilée dans les affaires politiques sous la bannière du parti au pouvoir est pourtant le constat que notre rédaction fait de l’agissement des membres du gouvernement et cadre de l’administration.

De la Ministre de l’Environnement à Labé, au Ministre de la santé à Lélouma en passant par le Ministre de la Jeunesse à Tormèlin, le Ministre des Mines à Boké ou celui de la fonction publique à Faranah jusqu’au Ministre de l’Administration du territoire à Kankan tous ont enfilé le manteau du verbe Paix et cohésion sociale, promotion du PNDS mais aussi Parrains et Marraines de la localité pour semble t-il s’ingérer dans la campagne.

 Si de tels actions sont louables dans le seul but de sensibiliser les citoyens au travail et à la préservation des acquis du développement, il semble pourtant claire qu’elle coïncide étrangement avec l’approche des élections locales.

Une nouvelle appellation inquiétante est par ailleurs celle de Parrain ou Marraine des villes. Il est à se demander si un membre du gouvernement sert la nation ou une ville?

Des agissements de cette nature pourraient compromettre l’équilibre et la neutralité de l’administration dans les affaires électorales.

Affaire à suivre…

La Rédaction de LaPresseGuinée

SHARE