Guinée : A date, la CENI dit avoir 261 dossiers de candidature pour les élections du 4 février

A moins de deux mois des élections communales et communautaires, la Commission Nationale Électorale Indépendante en charge des élections guinéennes entend a fait une sortie médiatique pour informer l’opinion publique nationale et internationale sur l’avancée des travaux pour les prochaines échéances électorales prévues le 4 février 2018. Elle l’a fait savoir à travers un point de presse qu’elle a organisé cette semaine à la Maison de la Presse de Coléah.

Au cours de cette rencontre, les responsables de la CENI devant les hommes de médias nationaux ont donné d’amples informations sur la réception des candidatures et  la nouvelle réforme de l’institution pour corriger les imperfections des précédentes élections.

Cette réforme concerne la mise à jour de la cartographie des bureaux de vote, la gestion des données de candidature, l’identification des électeurs pour les enregistrer aux bureaux de vote les plus proches de leurs domiciles.

D’autres domaines sont concernés par ses nouvelles disposition, notamment le recrutement des juristes au niveau des démembrements pour l’interprétation des textes de lois du code électoral guinéen. 

Selon le porte parole de la CENI, Maitre Francis N’Kpa Koulemou la CENI n’est confronté à aucune difficulté financière nécessitant report du scrutin et « techniquement cette date est bien tenable ».

Toutes les dispositions sont prises pour faciliter aux candidats l’obtention de leurs dossiers, le trésor public et la banque centrale sont disposés à recevoir les  montants de caution des candidats a-t-il renchérie.

Selon lui, à date du jeudi 21 décembre 2017 la CENI a reçu 261 listes de candidature disponible.

Et pour le cas des circonscriptions et statistiques liées à ces échéances il répond :

 148 circonscriptions sur 342 ont reçu les listes de candidatures.

Et 194 circonscriptions ont par ailleurs reçu leurs listes, 73 circonscriptions ont au moins déposé une liste de candidature au niveau de la CENI. 51 circonscriptions ont au moins 2 listes de candidature, 15 circonscriptions nous ont déposé 3 listes, plus de 3 listes sont disponibles à 9 circonscriptions.

Nombre total de conseillers 5.308 dont 1.352 femmes sur la liste de ces conseillers soit  23,27% de femme. Nombre de conseillers ayant 30 ans nous avons au moins 533 soit 10,04%.

A ce jour, la CENI est dans le délai concernant les activités inscrites dans son programme a –t-il souligné.

Les impressions des cartes électorales sont déjà achevées, bientôt nous allons commencer la distribution de celles-ci dit Maitre Fancis N’Kpa Koulemou.

La formation des membres de ces commissions est prévue du 2 au 5 janvier 2018 et le 6 janvier 2018 c’est le  démarrage officiel  de la distribution des cartes électorales sur toute l’étendue du territoire guinéen a-t-il déclaré avec certitude.

Quant à Dr Amadou Kaba Directeur du Département Transparence de la CENI : « Au niveau de la CENI les activités administratives ne sont pas arrêtées, les actes sont d’ores déjà posés notamment un comité des finances a été crée qui est composé des représentants de la CENI, du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, du Ministère de l’Economie et des Finances, de la Cellule de Communication et celle de logistique ».

Aly Bocar Samoura Directeur du Département Communication et Information a de son côté souligné que la CENI n’attendra aucun candidat après la prescription de la date fixée pour la réception des dossiers de candidature, d’après lui, quoi qu’il en soit la date du 4 février ne sera pas reportée pour quelques raisons que ce soit.

Malgré ce grand déballage du niveau de préparation, il est a se demandé si un autre imbroglio socio-politico ne naîtra pas entre la CENI, le pouvoir en place et les formations politiques guinéennes au cours de cette période électorale qui s’annonce.

Le temps nous édifiera d’avantage la dessus.

Aboubacar Arafan Camara

pour Lapresseguinee.org

SHARE