Crise à la CENI : La Cour Constitutionnelle tranche en faveur de Me Kébé

C’est décidé. Me Amadou Salifou Kébé prend désormais les rênes de l’institution en charge des élections dans le pays. La Cour constitutionnelle a tranché en sa faveur au détriment de Bakary Fofana qui avait saisi le 31 juillet 2017 la plus haute juridiction d’une requête en annulation du vote du 4 juillet dernier.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 14 août 2017, Bakary Fofana atteste avoir pris acte de la décision de la Cour Constitutionnelle. Ensuite, il a adressé ses félicitations à son successeur en ces termes : « J’adresse mes félicitations à M. Kébé auquel je souhaite mes vœux de réussite à la tête de l’institution électorale ».

Par ailleurs, il a remercié tout le personnel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les populations guinéennes, l’ensemble des acteurs de la classe politiques, les organisations de la société civile ainsi que les acteurs médiatiques et partenaires techniques et financiers pour leur soutien durant les années passées à la tête de la CENI ayant permis de relever les défis liés à l’organisation des différentes élections.

Dorénavant, la crise qui minait la CENI a pris fin. Acteurs politiques et populations espèrent se retrouver bientôt pour le choix des élus locaux.

La rédaction lapresseguinee.org

SHARE