Corruption: Des Ministres Guinéens cités dans l’affaire Mahmoud Thiam

A l’issue de la condamnation de l’ancien Ministre des Mines et de l’Energie, Mahmoud Thiam à sept (7) ans de prison ferme par la Justice américaine pour « blanchiment d’argent », le nom de plusieurs hauts cadres guinéens seraient cités avons-nous appris du site d’information économique FinancialAfrik.

Il s’agit entre autres du précédent Ministre des Mines et de la géologie, Mohamed Lamine Fofana. Selon le rapport d’enquête du FBI, ce dernier aurait signé les permis pour Guinea Development Corporation GDC, une holding détenue par le conglomérat China International Fund qui a obtenu notamment le permis d’exploitation pour Forécariah Guinea Mining, une société d’exploitation minière.

Le dilemme se pose.

Boubacar Barry ancien Ministre d’Etat du CNDD et actuel Ministre de l’Industrie et PME quant à lui a signé l’acte de création de l’African Développement Corporation, la principale société holding des chinois. Curieusement, nous rapporte le site web. Mahmoud Thiam et Boubacar Barry ont tour à tour présidé le conseil d’administration des filiales de GDC (Infrastructure, Transport, Commerce and logistic).

Par ailleurs, un autre Ministre guinéen s’ajoute à cette « salle » liste. Il s’agit de Mamadou Sandé Ministre de l’Economie et des Finances à l’époque du CNDD et l’actuel Gouverneur de Boké Siba Lohalamou, Ministre de la justice d’alors qui ont tous signé le pacte d’actionnaires avec le conglomérat chinois (China international Fund).

Plus grave, le FBI aurait relevé des incohérences dans la déclaration initiale du revenu mensuel de M. Thiam fixé à 200.000 dollars (1.680.000.000gnf) en 2009. D’autres mensonges surgissent. Le Ministre Guinéen à l’ouverture d’un autre compte à Hong Kong déclare être français et consultant de profession alors qu’il était le tout puissant ministre des mines et de la géologie entre 2009 et 2010.

Toutes fois, si Mahmoud Thiam a écopé de sept (7) ans de prison à l’issue de sa condamnation cela s’expliquerait du fait de sa nationalité américaine alors que Boubacar Barry, Mohamed Lamine Fofana et Mamadou Sandé circulent galamment dans les rues de la capitale guinéenne dans les gros cylindrés.

Cette situation regrettable ne dénoterait-il pas la démonstration d’une impunité totale de l’Etat Guinéen face à la corruption sur son sol ?

La rédaction pour LaPresseGuinée

SHARE