Boké : reconstruction ou réfection des édifices incendiés à la charge des notabilités (gouverneur)

Gendarmerie de Kolaboui
Gendarmerie de Kolaboui

Le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Boké, Général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou a procédé, lundi, 02 octobre 2017 dernier, à la présentation et à la remise officielle de l’un des deux (02) groupes électrogènes offerts par le gouvernement guinéen une semaine après les remous sociaux dans la sous-préfecture de Kolaboui à 22Km du chef-lieu de la préfecture, rapporte l’AGP.

Dans ce périple, le gouverneur était accompagné du préfet Aboubacar M’Bop Camara, des honorables députés Abdoulaye Sylla et Mamadouba Tawel Camara, des cadres régionaux et préfectoraux, ainsi que des travailleurs de la société Electricité De Guinée (EDG) basés dans la localité.

S’adressant à la population de Kolaboui, le gouverneur de Région a passé en revue le plan d’action du gouvernement qui, dit-il, «tient à ses engagements».

Dans ce plan, il y a une mesure d’urgence qui s’étendra sur trois (03) mois. Ensuite, EDG viendra s’installer à Kolaboui pour veiller à ce que ce village soit totalement éclairé, à l’image des autres villes. Enfin, il y aura l’interconnexion avec le futur barrage de Kogon.

Puisque dans la vie rien ne se donne gratuitement, la population de Kolaboui sera soumise au payement des factures bimensuelles de EDG, pour assurer l’exploitation, l’entretien des moteurs et lutter contre les branchements clandestins.

Le gouverneur a donc insisté sur la mise en place d’une ceinture de sécurité autour des deux (02) groupes électrogènes qu’il a confiés à l’ensemble de la jeunesse de Kolaboui.

Il a, par ailleurs, invité les jeunes à revoir leurs formes de revendication en adoptant l’ordre et la discipline. Ainsi, dira-t-il, viendront d’autres opportunités.

Enfin, le Général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou a sagement invité les notabilités de Kolaboui, à supporter les charges relatives à la réhabilitation des édifices publics détruits et saccagés lors des manifestations, pour répondre aux interrogations du président de la République, Pr Alpha Condé.

Dans un discours comportant quatre (04) pages, les jeunes de la sous-préfecture de Kolaboui disent être conscients des actes ignobles et irresponsables perpétrés au cours des différentes manifestations qui, selon eux, ont secoué la Région de Boké. Ils ont ensuite exprimé tous leur regret et condamné leurs actes avec rigueur.

Séance tenante, les députés de la localité se sont engagés à mettre la main à la poche pour assister la notabilité de la Kolaboui.

Source AGP

SHARE