Adresse à la Nation : Alpha Condé invite les leaders politiques à cultiver la paix

 

Adresse à la Nation : Alpha Condé invite les leaders politiques à cultiver la paix

Alpha condé
Alpha condé

Souverain depuis le 2 octobre 1958, le peuple de Guinée célébrera demain à la même date son 59ème anniversaire d’accession à l’indépendance. Comme d’habitude, le chef de l’Etat a fait une adresse à la nation ce dimanche, 1er octobre 2017. Pr Alpha Condé a tout d’abord rendu hommage aux devanciers (sans les citer nommément) qui dit-il « de par leur engagement et patriotisme ont combattu pour la liberté dont nous jouissons aujourd’hui » avant de lancer un appel aux Hommes politiques visant à mettre fin aux considérations ethniques et religieuses pour permettre au pays d’amorcer réellement son développement.

« Bonne fête d’indépendance aux Hommes politiques. Toutefois j’aimerais attirer l’attention de tous sur le fait que notre pays ne pourra jamais avancer tant que nous mettrons en avant les considérations ethniques et religieuses », a indiqué le président de la République. Par ailleurs, il a également laissé entendre sur un ton dur  que : « la culture de la paix est un bel acquis que nous ne permettrons jamais à personne de détruire. Nous ne pouvons pas sacrifier les principes d’une société d’harmonie ethnique et religieuse sur le dos de la politique politicienne. La démocratie multipartite n’est pas synonyme d’inimitié et de division. Elle ouvre plutôt un cadre idéal pour les échanges d’idées ».

Selon Alpha Condé, appartenir à diverses organisations politiques ne saurait être une raison de ne pas travailler ensemble à la recherche de solutions à nos défis communs. Il estime qu’il est dangereux de réduire la vie politique dans notre pays à certaines dérives des politiques partisanes, ethniques ou religieuses. Pour cela, il s’est engagé à continuer à faire tout ce qu’il y a à son pouvoir pour éteindre toute tension qui pourrait menacer le bien-être national. En conclusion, il a lancé un message aux leaders politiques de faire de même car dit-il « l’avenir de la Guinée dépend de nous tous ».

A l’occasion de la fête nationale, le président Guinéen Alpha Condé a décidé de gracier les détenus de prisons qui en remplissent les conditions tout en les invitant à renoncer à l’avenir aux comportements qui les mettent en conflit avec la loi.

Pour finir, le chef de l’Etat a informé le peuple de Guinée de la célébration des festivités d’indépendance  au mois de décembre prochain dans la localité de Kankan.

Meryem

pour LaPresseGuinee

SHARE