Communiqué du Gouvernement sur la marche non autorisée des forces sociales

Conakry, le 23 juillet 2018 – C’est avec regret que nous avons constaté, malgré la non autorisation de la marche par le Gouvernorat de la ville de Conakry, que le mouvement des Forces Sociales a investi les rues de la capitale notamment la commune de Matoto, ce Lundi 23 Juillet 2018.

Ainsi pour éviter tout regroupement allant dans le sens d’un trouble à l’ordre public, cette manifestation a été circonscrite par les forces de l’ordre qui ont procédé à des interpellations pour des fins d’enquête.

Contrairement à certaines allégations sur les réseaux sociaux et certains médias faisant croire qu’il y aurait eu quatre morts suite à la marche non autorisée des Forces Sociales, le gouvernement Guinéen tient à rassurer l’opinion nationale et internationale qu’aucune perte en vie humaine n’a été rapportée pour l’instant – jusqu’au moment où nous passons ce communiqué – ni de source policière ou hospitalière.

Par conséquent, le Gouvernement prévient que toute personne qui se rendra coupable de fausses allégations de nature à ternir l’image du pays sans fondement sera traduite devant la justice et condamnée à cet effet.

Le Ministère de l’Information et de la Communication

 

SHARE