Sékouba Bambino, lauréat du prix Nuits d’Afrique pour la Francophonie

Photo prise sur la page officielle Facebook de Sékouba Bambino Diabaté

L’on se rappelle il y a deux mois de l’honneur qu’il lui a été fait par l’UNICEF. Celui d’être un ambassadeur pour l’enfance. Sékouba Bambino Diabaté est à nouveau désigné lauréat du prix ‘’Nuits d’Afrique pour la Francophonie 2018’’ organisé au Canada par Lamine Touré. Ainsi, il a été la tête d’affiche lors de la clôture du Festival Nuits d’Afrique International ce dimanche 22 juillet 2018.

Créé depuis 2016, ce prix est décerné selon les organisateurs, à « un artiste au rayonnement international pour sa vision rassembleuse de la Francophonie ». Pour cette année, il souligne le rôle important joué par l’artiste Guinéen, Sékouba Bambino dans le cadre de la modernisation de la culture mandingue dans l’espace francophone.

Sur ces tweets, le récipiendaire exprime toute sa satisfaction en ces termes : « Ce prix de la Francophonie qui m’a été remis à travers Madame la Maire de Montréal est un prix que je dédie à ma regrettée mère qui m’a donné la vie et qui est ma source d’inspiration dans la musique et à mes admirateurs à travers le monde ». Sa mère, Mariama Samoura était une chanteuse connue à son époque grâce à son titre : Apollo repris plus tard par son fils.

Né aux environs de Siguiri en Haute-Guinée, Sékouba est issu d’une famille de griots, gardienne de la tradition mandingue. Pas étonnant qu’il ait commencé sa carrière à l’âge de 14 ans et qu’il enregistre toujours des prouesses après quatre décennies.

Meryem pour la presseguinee.org

SHARE