Conférence : Pascal Boniface sur la Géopolitique du Football à Conakry

Sur invitation de l’Institut Français de Guinée et de l’Ambassade de France en Guinée et en Sierra Leone, Pascal Boniface a animé ce jeudi 31 mai, une conférence sur la géopolitique du football dans les locaux du Centre Culturel Franco-Guinéen (CCFG). Un thème qu’il développe depuis plusieurs années aussi bien en France qu’ailleurs dans le monde.

Le Directeur de l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris) et membre du Conseil national de l’éthique de la Fédération Française de Football (FFF) a été introduit par Hassane Hilal Sylla, Journaliste-présentateur à la télévision nationale avant que Boniface n’aborde son intervention par la tension entre le Maroc et le consortium américano-mexico-canadien lié à la désignation par la FIFA du pays organisateur de  la coupe du monde 2026.

Pour exemple : « d’ores et déjà, Donald Trump a tweeté en disant que ceux qui ne voteraient pas pour les Etats-Unis seraient sanctionnés. On voit là un intérêt géopolitique », rappelle-t-il.

Plus loin, il est aussi revenu sur les ambitions du Président de la Chine d’occuper la tête de la puissance mondiale. Une situation qui selon lui l’enverrait à faire un gros investissement dans le football. Il y a aussi le Qatar qui se plie en quatre avec le Paris Saint-Germain (PSG) pour faire connaitre ainsi son pays.

Dans ses propos, Pascal a fait un aperçu de l’itinéraire du football depuis son berceau en Angleterre jusqu’à la conquête des villes portuaires européennes (le Havre en France, Bilbao et Barcelone en Espagne, Gène en Italie et Hambourg en Allemagne) et les lignes de chemin de fer notamment en Amérique du Sud.

Alors que les chinois disent que le football existait déjà chez eux il y a plusieurs siècles, de même que les italiens qui réclament eux aussi sa paternité, le football tel que connu aujourd’hui est né au milieu du XIXe siècle en Angleterre.

Lors de ce passage au CCFG, Pascal Boniface n’a pas manqué d’apporter ses conseils quant aux préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) que devrait abriter la Guinée en 2023.

La Rédaction

SHARE