Constat: 2017 année meurtrière pour les automobilistes en Guinée

 


Moins que l’année 2016 mais toujours avec beaucoup de perte en vies humaines, 2017 part avec son cortège d’accident. Nonobstant, les efforts du ministère de la Sécurité, les automobilistes restent sourds aux recommandations et appels à la prudence.

Au total, 3731 cas d’accidents ont été enregistrés sur le sol guinéen, durant les 12 derniers mois, selon le Contrôleur général de la police et directeur national de la sécurité routière, Hamidou Babacar Sarr, cité par nos confrères d’aminata.com et guinee360.com.

Selon le commissaire Sarr, 252 personnes ont trouvé la mort dans ces accidents, 821 personnes ont été grièvement blessées, 980 matériels et véhicules ont eu de dégâts matériels importants et 3 130 motos ont été endommagées.

De ces statistiques, il ressort que la capitale Conakry a été la zone la plus touchée durant l’année 2017, avec 1 256 cas suivi de la Préfecture de Kankan avec 610, Kindia 536 cas, Boké 390,  Faranah 388,  Nzérékoré 293, Labé 133 et Mamou 125.

Toute fois, il faut signaler que les chiffres de Mamou ne correspondent pas au bilan fournis par la police locale. Puisque déjà, du 1er janvier au 09 décembre 2017, 133 d’accidents de la circulation avaient été enregistré dans la CU de Mamou, selon un rapport rendu public en décembre, par l’officier chargé de Constat au niveau du Commissariat Central de Police (CCP) de la ville carrefour.

En 2016, 4069 cas d’accidents avaient été enregistrés en Guinée, pour 248 décès, à en croire Hamidou Babacar Sarr.

La Rédaction LaPresseGuinée

Avec Guinee360.com

SHARE