Insuffisance d’infrastructure: Tronçon Beyla-Kérouané-Kankan en cause

Depuis le mercredi 18 octobre 2017, la commune urbaine de Beyla vient d’emboîter le pas à Kérouané en terme de manifestation pour défaut d’infrastructure.

Les activités sont au ralenti dans la Commune Urbaine de Beyla à cause d’une manifestation dans la ville selon une source locale. Les raisons seraient dues dit-on à l’absence de bitumage du tronçon Beyla-Kérouané-Kankan, l’insuffisance d’enseignants dans les Ecoles primaires, Collège et Lycée de la préfecture, l’inachèvement des infrastructures données à Beyla à l’occasion du 55ème anniversaire de l’Indépendance de la Guinée et le manque de personnel médical et aussi le manque d’électricité.

La Rédaction LaPresseGuinée

SHARE